Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 janvier 2017

Scène de la vie levaloissienne

Une embrouille de rue à Levalllois-Perret. Des garçons s'invectivent, des coups sont échangés, ça s'insulte. Un passant tente d'apaiser les ardeurs, des sirènes de police retentissent. Les garçons se dispersent, à toutes jambes, unis dans la crainte de se faire serrer. Soudain, un cri, rassurant : « C'est bon, c'est la municipale! » On cesse de courir, on marche sur les trottoirs, les mains dans les poches, sifflotant. Cela écrit, il faut bien admettre qu'il est particulièrement difficile d’être respecté en tant que représentant de l'Ordre lorsque l'on a pour chef Patrick Balkany?

 

Écrire un commentaire