Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 janvier 2017

Bison pas malin

Alors que le marché automobile hexagonal a retrouvé la forme en 2016 en dépassant les deux millions d'immatriculations, les garagistes ont depuis le début de cette année 2017 l'obligation de proposer des pièces détachées d'occasion aux clients qui le demandent en vertu d'un décret s'inscrivant dans une logique de recyclage, de réduction du gaspillage des matières premières et de baisse du coût des réparations. Ne serait-il pas plus raisonnable de garder sa vieille voiture et de la réparer avec des pièces neuves? « Il est des occasions où l'on recule en se hâtant trop » a un jour dit Mirabeau.

Écrire un commentaire