Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 novembre 2016

Tant que ça ne nous coûte pas cher…

Donald Trump aimerait qu'Apple relocalise sur le sol américain la fabrication de ses smartphones, aujourd'hui assemblés en Chine. Oui… mais non ! Car la flexibilité et le sérieux et le degré d'implication dont font preuve les ouvriers chinois sont inouïs, comme l'a un jour narré un responsable de la firme de Cupertino au New York Times. Ainsi, alors que les designers d'Apple avaient redessiné l'écran d'un précédent iPhone et qu'il fallait lancer une nouvelle production, un gentil contremaître était allé réveiller les 8000 ouvriers qui dormaient dans les dortoirs. Et, un biscuit et une tasse de thé plus tard, chacun était à son poste. Quatre jours après, l'usine produisait quotidiennement 10000 iPhones. Oui, les ouvriers chinois témoignent d'un réel entrain à satisfaire leurs employeurs, surtout les quatre millions d'hommes et femmes internés dans les camps de rééducation par le travail, les laogai. 

Écrire un commentaire