Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 septembre 2016

Qui qu'a l'air maligne maintenant?

« Rien de tel qu'une femme pour faire le ménage » avait dit sans rire Valérie Pecresse lors de la campagne pour les régionales. Son fils venant de se faire coincer en possession de cannabis, il ne lui reste plus qu'à balayer derrière sa porte, elle qui se rêva en figure de proue d’un vaste plan antidrogue pour débusquer les lycéens franciliens fumeurs de joints.

Écrire un commentaire