Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 septembre 2016

Aux grands maux plus de remèdes

Après avoir cessé de rembourser l'an dernier la glucosamine et la chondroitine, des antiarthrosiques, la Sécurité sociale a maintenant l'intention de dérembourser la visco-supplémentation, un traitement qui améliore la mobilité et réduit la douleur chez les patients atteints d'arthrose, cette maladie qui affecte quelque dix millions de Français. Le gouvernement entend-il ainsi réduire le nombre de personnes capables de battre le pavé contre lui?

Les commentaires sont fermés.